Une 4L nommée Désir…

Ce 21 mars a commencé tel un lundi comme un autre : une fois n’est pas coutume, Damien et Thomas étaient repartis sur la route pour se rendre dans la banlieue parisienne, pour aller voir une énième 4L, à demi-convaincus par l’annonce du Bon Coin qui ne payait pas de mine, à la description succincte et aux photos mises en ligne à la qualité douteuse (photo de photo-pellicule)… La personne qui vendait la 4L ne pouvait pas les renseigner sur l’état de corrosion du chassis ou le type de moteur, deux paramètres primordiaux pour assurer un rallye dans de bonnes conditions et avoir une idée un peu plus précise du prix auquel acheter la voiture. Dans ce cas, une seule solution : aller voir par soi-même pour se faire une idée fidèle.

Mais malgré toutes les déconvenues qu’ils ont pu essuyer au cours de leurs visites,  cette fois, la chance a souri aux LuMen ! En effet à peine arrivés devant la voiture stationnée dans un garage pas très engageant, le sourire gagne leur visage. Une voiture sans une rayure sur la carrosserie, avec certes un peu de poussière sur la peinture rouge, ils n’en avaient jamais visité de telle.

Vient alors la peur de la déception au moment de jeter le premier coup d’oeil sur les passages de roues et les bas de portières (zones les plus sensibles à la corrosion). Mais il n’en n’est rien. Un état de plancher parfait, sans une tâche marron, qu’elle soit de rouille ou de boue.

Damien et Thomas s’échangent un premier clin d’oeil qui veut dire beaucoup. Les moyens de communication non verbaux qu’ils ont développé à l’internat et surtout lors de visites de 4L font qu’ils n’ont pas besoin de plus pour se dire que cette voiture est vraiment à leur goût.

Thomas_4L
On prend déjà soin du moteur !

Ne restait plus qu’une étape : le démarrage de la voiture. La personne vendant cette voiture avait prévenu : elle n’a pas démarré depuis longtemps. Cependant au premier essai, le vrombissement d’un moteur de 4L Cléon 1108 cm3 se fait entendre dans le garage. Sous le capot, c’est un moteur en parfait état qui attendait que quelqu’un fasse un quart de tour de clé pour se mettre à tourner.

Il n’en fallait pas plus pour que Damien dise à Thomas : « On a notre voiture, rien à redire, elle est magnifique », et celui-ci d’acquiescer.

Le vendeur doit maintenant faire le contrôle technique qui, nous espérons ne nous réservera pas de mauvaises surprises mais il y a peu de chances mis a part quelques défauts communs telle l’étanchéité de boîte et de moteur à revoir, comme sur toutes…

Nous ne manquerons pas de vous faire part de la suite de cette aventure…

 

Publicités

Une réflexion sur “Une 4L nommée Désir…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s